Méditation pour renforcer sa « force intérieure » et tenir bon dans la tourmente

Méditation pratiquée en cours le 30 juillet 2020

Traditionnellement; faites vibrer le « ong namo… » trois fois avant de pratiquer cette méditation et terminez par trois « Sat Nam ».
Il existe plusieurs version de cette méditation, voici la plus simple :

Mantra : Hâr

C’est le mantra relié au 3e chakra par excellence. La plupart du temps, l’ombilic est rentré d’un coup bref à chaque fois qu’il est prononcé. C’est le cas dans cette méditation. Le « H » et le « â » sont prononcé distinctement, le « r » si possible est roulé (comme en espagnol, le bout de la langue vient vibrer sur le palais). En rentrant le nombril sur chaque son chanté, on cherche à faire sortir le mantra « depuis ce centre ».
Traditionnellement, le « Hâr » désigne l’action créatrice de l’énergie en mouvement.
En général, les méditations qui emploient ce mantra agissent sur la force intérieure, sur le sentiment de puissance, sur la prospérité (et sur tous les aspects reliés au 3e chakra) mais aussi sur le passage délicat du 3e vers le 4e chakra.

Posture et mudra :

Méditation pour renforcer sa "force intérieure" et tenir bon dans la tourmente 1
posture pour la méditation

Assis, jambes croisées, placez l’avant bras gauche devant la poitrine, paume tournée vers le bas, puis placez l’avant bras droit sur l’avant bras gauche(sans le faire peser) et chantez le Hâr en tirant le nombril vers l’arrière sur chaque Hâr. Tenez bon cette posture pendant toute la méditation. Concentration les yeux fermés, centrés au 3e oeil.

durée : 11 minutes

Accompagnements musicaux :

Cette méditation peut se faire facilement sans accompagnement, mais vous trouverez de nombreuses versions de ce mantra mis en musique et qui conviennent parfaitement pour cette méditation, entre autres pour garder le rythme tout le long. Je vous propose ci-dessous trois morceaux différents, avec des énergies différentes, à vous de voir laquelle vous convient :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.